Avatar de Guillaume
Publié par :
🕒 Temps de lecture : 19 min
🗓️ Dernière mise à jour de l'avis : 07/04/2023

Comment et pourquoi investir 5 000 € – Notre guide pour investisseurs 2023

Vous trouvez que vos livrets bancaires ne vous rapportent pas assez ? Que les banques s’enrichissent à vos dépens ? Et si vous décidiez d’investir 5 000 € disponibles sur votre compte ? Découvrez notre guide expert pour ne rater aucune opportunité et faire fructifier efficacement votre épargne.

investir 5000 euros

Note des experts

Avant toute chose, rappelons que le guide d’investissement qui va suivre est à caractère 100 % informatif. Il ne s’agit en aucun cas de conseils en placements financiers, mais d’un état des lieux factuel des opportunités d’investissements disponibles sur le marché. 

Somme à investir5 000 €
Meilleur investissementProduits boursiers : actions et ETF
RisquesDe modérés à très élevés
Gains potentielsDe modérés à très élevés

L’avis de notre investisseur sur une somme initiale de 5 000 €

Nous ne pouvons que recommander d’investir avec un montant initial de 5 000 euros ! Cette somme ouvre un grand nombre de possibilités tant en Bourse que dans l’immobilier. Il devient possible d’envisager la constitution d’un solide patrimoine dans des échéances plus courtes, sans prendre des risques fous.

Il reste essentiel de garder la tête sur les épaules, de prendre le temps de préparer ses placements et de les suivre régulièrement pour éviter de tout perdre.

Investir 5 000 euros : une opportunité à saisir

Lorsqu’on dispose d’une somme d’argent non utilisée de 5 000 euros qui végète sur un compte courant ou un livret d’épargne à faible taux de rendement, il est pertinent de se questionner sur les options qui s’offrent à nous. 

Les enjeux de notre étude

Nos experts ont réuni leurs compétences pour répertorier et expliquer les meilleures solutions d’investissement disponibles sur le marché avec un tel capital. Nous avons sélectionné les produits les plus adaptés, à notre avis, dans quoi investir avec 5 000 euros.

Notre objectif principal est de vous éclairer sur les nombreuses opportunités qui s’offrent à vous pour dynamiser votre patrimoine et peut-être devenir plus autonome financièrement avec un revenu complémentaire au bout de quelques années.

Investclub vise à debunker certains mythes autour de la Finance. Notre équipe rend accessible les produits financiers pour en tirer le meilleur profit.

Pourquoi est-ce important d’investir avec 5 000 € ?

Rappelons simplement que gérer son budget signifie une identification précise de ses capacités financières (revenus, dépenses) et de leur répartition optimale. Si vous souhaitez booster vos revenus, il est indispensable de budgétiser son investissement.

Rappelons également qu’une somme de 5 000 € est une solide base pour se lancer avec le luxe du choix stratégique. Les investisseurs prudents ou très offensifs trouvent facilement leur compte en multipliant les opportunités.

L’enrichissement personnel passe nécessairement par des investissements maîtrisés et suivis de manière régulière. Citons ici l’auteur Rudyard Kipling pour illustrer notre propos :

“Il faut toujours prendre le maximum de risques avec le maximum de précautions.”

Rudyard Kipling

Étape 1 | Évaluer sa situation financière

Avant toute chose, si vous disposez d’un capital de 5 000 euros en banque, il est primordial d’évaluer en profondeur votre situation financière. Est-ce que cette somme ne pourrait pas être allouée ailleurs ? N’a-t-elle pas sa place dans le budget familial ? 

Passons en revue les 3 étapes pour ne pas faire une première erreur stratégique, avant même d’investir 5 000 €.

1. Analyse de ses revenus et dépenses

C’est la base de toute gestion budgétaire. Il faut poser et analyser les principales sources de revenus et de dépenses pour avoir une vue réaliste de ses finances. Nous avons listé dans le tableau ci-dessous les items les plus communs de chaque type.

TypeSources
RevenusSalaire / Revenus professionnels
Allocations familiales
Aides au logement
Revenus complémentaires : loyer, rente, etc.
DépensesFactures énergétiques (eau, électricité, gaz)
Alimentation
Habillement
Carburant / Transport en commun
Loisirs
Épargne de précaution
Internet / Téléphone
Impôts
Frais bancaires
Mutuelle
Loyer / Crédit immobilier

Cette liste est non exhaustive. Il est essentiel de bien identifier chaque revenu et dépense pour un état des lieux le plus précis possible.

2. Évaluation de ses dettes

Nous accordons une place à part pour les dettes. Certes, elles rentrent immanquablement dans l’établissement du budget, mais elles constituent un poids financier précis avec une échéance définie.

C’est une aide supplémentaire pour établir un plan de financement sur plusieurs années. Lorsqu’une dette est intégralement remboursée, le pouvoir d’achat et la capacité d’investissement s’en trouvent mathématiquement augmentés.

Donnons quelques exemples de dettes courantes

  • Crédit immobilier sur une durée de 10 à 30 ans pour les propriétaires immobiliers ;
  • Crédit à la consommation (auto, projet, travaux) sur une durée de quelques mois à 5 ans ; 
  • Emprunt familial avec un remboursement très modulable avec des durées de remboursement très variables ;
  • Micro crédit sur une durée de quelques mois (maximum 12 mois).

3. Établissement d’un budget

Avec toutes ces informations, il devient très facile d’établir un budget précis et réaliste. Votre capacité d’investissement représente l’ensemble des fonds disponibles après le paiement de toutes les dépenses (budget, loisirs et épargne de précaution inclus).

Avant de vous demander où investir 5 000 euros, assurez-vous que cette somme n’a pas d’autre utilité pour votre budget familial. Nous vous recommandons d’utiliser un tableau budgétaire automatisé pour ne rien manquer. Il en existe des modèles gratuits sur Internet.

Vous pouvez vous faire accompagner dans votre projet d’investissement par un professionnel de la Finance (ex: votre conseiller bancaire) afin de choisir la meilleure stratégie selon votre situation et votre profil.

En cas de situation précaire (surendettement), il existe des associations qui peuvent vous conseiller pour tenir votre budget et prévoir des projets financiers (ex : Crésus).

Étape 2 | Définir ses objectifs d’investissement

Une fois la certitude acquise que votre capital a bien vocation à l’investissement, il est temps de définir vos objectifs financiers. Le but final est bien de déterminer quel volume de profits va être généré par votre portefeuille. Pour cela, il est nécessaire de suivre les 3 étapes suivantes.

1. Définir une stratégie

On parle ici de l’orientation générale de vos investissements. C’est–à dire dans quel délai vous souhaitez encaisser vos premiers bénéfices. Selon le type d’actifs sélectionnés, les résultats sont visibles à court, moyen ou long terme.

Définir une stratégie est un temps de réflexion précieux pour vous aider à vous décider dans quoi investir 5 000 euros. Par exemple, avec le CFD trading, vous ciblez des performances à court terme. Alors qu’avec une assurance-vie, vous vous projetez à long terme.

Rappelons, malgré tout, cette règle d’or de l’investissement. Voyez toujours plus loin. L’enrichissement personnel se fait sur de nombreuses années pour éviter de prendre trop de risques. Des profits à court terme doivent servir à financer la pérennisation du portefeuille.

2. Déterminer le niveau de rentabilité

Autre élément qui précise vos objectifs : le niveau de rentabilité. Pour faire simple, c’est le pourcentage prévisionnel de gains potentiels. Par exemple, en crowdfunding, le taux de rendement moyen est de 10 % annuels. Soit sur une somme de 1 000 € investis, vous pouvez espérer 100 € de gains bruts (avant la flat tax).

Le niveau de rentabilité donne le tempo de votre portefeuille et s’inscrit dans votre stratégie générale. Plus le rendement est élevé, plus les gains sont importants, et inversement.

3. Identifier son profil investisseur

Enfin, il est primordial de rester très honnête avec son niveau de connaissances en Finance et sa tolérance aux risques. Investir implique irrémédiablement d’être prêt à perdre son argent. Il existe toujours un risque, si infime soit-il. Pour affiner le choix de ses actifs financiers, il faut donc identifier son profil investisseur.

À savoir, 2 éléments principaux : 

  • Quel est mon niveau de compétences dans les produits financiers ? (débutant, intermédiaire, expert) ;
  • Quels sont les risques que je suis prêt à prendre ? (défensif, équilibré, dynamique, offensif).

Étape 3 | Choisir le type d’investissement adapté à ses objectifs

Une fois que vous avez évalué votre situation financière et que vos objectifs sont fixés, il reste à sélectionner les produits dans lesquels investir 5 000 euros. Nous avons établi une liste réduite d’actifs qui, selon l’expérience de notre équipe, sont les plus attractifs avec un tel capital.

Investir en Bourse

C’est le choix numéro 1 pour les investisseurs. Investir en Bourse permet de multiplier les opportunités et d’appliquer diverses stratégies. Pour cela, il faut choisir parmi les différents marchés disponibles.

Actions et ETF

Les actions sont des parts de sociétés cotées en Bourse. Elles sont soumises à l’offre et à la demande, ce qui fait évoluer leur cotation. L’objectif est d’acheter à un prix bas et de les revendre plus cher (plus-value). Certaines sociétés récompensent leurs actionnaires avec des dividendes. Un bon moyen d’augmenter son capital sans effort.

Les ETF (Exchange Traded Funds) sont des paniers d’actifs (actions et obligations) qui répliquent la performance globale de tous les actifs constitutifs. C’est une stratégie intéressante puisqu’elle diversifie naturellement le portefeuille en réduisant les frais de courtage.

Obligations

Les obligations sont des titres représentant des dettes contractées par des États, des institutions ou encore des entreprises. On les appelle parfois bons au trésor

Les obligations sont des produits attractifs puisque leur taux de rendement est performant.

C’est un instrument financier risqué puisque le débiteur peut ne pas rembourser sa dette à ses créanciers dans les délais impartis.

Fonds d’investissement

Comment investir 5 000 euros dans un fonds d’investissement ? Il suffit de placer son argent dans un fonds piloté par une société gestionnaire spécialisée.

À la manière d’un ETF, l’investissement se base sur la réplique d’une performance globale des produits présents dans le fonds.

C’est une méthode éprouvée pour faciliter la gestion de son portefeuille. Malgré tout, il est primordial de s’informer des frais et du sérieux de l’équipe gestionnaire.

Les matières premières

Nous aurions tendance à oublier trop rapidement les matières premières. On pense à tort que ce sont des produits trop complexes dans lesquels investir. Pourtant, grâce aux investissements papier, il est possible de faire l’acquisition de matières premières sans gérer la question du stockage par exemple.

Le but est d’acheter une certaine quantité au prix le plus bas et de la revendre à un tarif plus élevé. Par exemple, via les contrats futurs (ou contrats à terme).

Idées d’investissement  : acheter de l’or qui est une valeur refuge ou encore investir dans le métal qui est un marché très dynamique actuellement.

Forex et CFD

Le trading est une activité à risque puisqu’elle s’appuie sur la volatilité des actifs à court terme. Il s’agit en fait de spéculer sur la hausse ou la baisse du cours d’un actif.

5 000 € est une somme intéressante pour se lancer dans le Forex (marché des monnaies) ou encore des CFD.

À partir d’un compte ouvert chez un broker, les investisseurs ont accès à des milliers d’opportunités (forex, actions, ETF, matières premières).

Il est possible d’investir de petites sommes et d’appliquer un effet de levier.

PEA ou CTO ?

Un PEA est un Plan Épargne Action. C’est une enveloppe fiscale qui donne accès à des actions et ETF principalement européens. Son atout principal est son avantage fiscal avec l’exonération d’impôts sur les plus-values réalisées après 5 ans de détention.

Un CTO est un Compte Titre Ordinaire. C’est l’enveloppe fiscale standard avec un accès illimité à tous les produits boursiers du monde entier. C’est le support idéal pour un portefeuille très diversifié.

Conseil d’investissement : Pour les investisseurs débutants avec 5 000 €, le PEA semble être beaucoup plus indiqué afin de réduire les risques et optimiser sa rentabilité.

Se lancer dans l’immobilier

Il est temps de casser l’idée reçue qu’il faut disposer d’un énorme capital pour se lancer dans l’investissement immobilier. Nous avons 3 options facilement accessibles avec ce capital.

Option 1 – Investir dans un parking / garage

Ce type de projet est de plus en plus mis en avant. Acquérir une place de parking ou un garage (voire un box de stockage) est tout à fait envisageable avec 5 000 € d’apport.

C’est un investissement peu coûteux (prix moyen 2022 : 23 000 €) qui est rapidement rentabilisé (5.8 % annuels en moyenne) avec peu d’entretien et une gestion simplifiée. Dans la mesure où le prix du stationnement en centre-ville augmente régulièrement, les places de parking locatives connaissent un taux de vacances très faible.

Conseil d’investissement : N’hésitez pas à utiliser le levier bancaire lors du montage de votre dossier d’emprunt. C’est-à-dire d’acheter plusieurs places en même temps pour augmenter votre rentabilité.

Option 2 – Opter pour une SCPI

Une SCPI est une Société Civile en Placement Immobilier. C’est un gestionnaire de biens immobiliers locatifs qui vend des parts de sa société à des investisseurs. On appelle cela de l’investissement pierre – papier puisque les investisseurs ne sont propriétaires physiquement des biens. 

La société verse des dividendes à ses actionnaires qui représentent leur quote part des loyers encaissés par le gestionnaire. C’est un bon moyen de se constituer un patrimoine immobilier sans toutes les contraintes de gestion des biens physiques et sans emprunt bancaire.

Option 3 – Se lancer dans le crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier ou financement participatif se développe fortement depuis environ 10 ans en France. Son principe ? Une plateforme spécialisée met en relation des promoteurs qui cherchent à financer leurs projets immobiliers et des investisseurs qui cherchent des opportunités attractives.

L’investissement est globalement sécurisé car audité par la plateforme. Il ne demande aucune gestion administrative. Le remboursement du capital et le versement des intérêts se font maximum en 24 mois. Les performances moyennes de ce type de projet sont de 10 % bruts annuels.

D’autres options à envisager

Présentons désormais comment investir 5 000 € dans des options alternatives, qui sont, à notre avis, moins pertinentes que les précédentes mais très intéressantes.

Le crowdlending

C’est le pendant professionnel du financement participatif. Le crowdlending est un terme réservé aux financements des sociétés non cotées en Bourse (ex: TPE, PME, start-up) qui visent à compléter un emprunt bancaire.

Voici une méthode efficace pour soutenir l’économie locale ou les projets innovants en technologie, santé ou énergies renouvelables.

Les cryptomonnaies

Comment ne pas parler des cryptomonnaies ? Vous connaissez le Bitcoin ou encore l’Ethereum ? C’est une stratégie pour les investisseurs ambitieux qui n’ont pas peur des risques. En achat direct ou via les CFD, 5 000 € constituent un capital solide pour miser sur l’évolution des devises numériques. Attention à leur grande volatilité !

Les produits de luxe

Et si vous alliez votre passion et l’investissement ? Les produits de luxe, comme le vin, les montres ou encore le whisky, sont des biens qui font l’objet d’un grand intérêt de la part des investisseurs / collectionneurs.

Cela demande une certaine expertise, mais le potentiel de profits est assez incroyable.

L’assurance vie

Concluons cet inventaire avec l’assurance-vie. Il s’agit d’un contrat souscrit entre un particulier et un assureur (ou courtier en assurances) qui prévoit le placement d’un capital pour une durée déterminée (minimum 8 ans pour l’exonération fiscale).

C’est une méthode éprouvée pour mettre son argent à l’abri, notamment avec une allocation en fonds en euro. C’est une alternative intéressante aux livrets bancaires.

Étape 4 | Établir une stratégie d’investissement

Détaillons les 3 principes à suivre pour établir une stratégie d’investissement solide, sécurisée et pérenne. Disposer d’un capital de 5 000 € ne vous pousse pas à performer en quelques semaines pour améliorer son revenu.

Diversifier son portefeuille

Cette règle est incontournable. La diversification est indispensable pour développer son portefeuille et sécuriser ses fonds. 

C’est la meilleure méthode pour diluer le risque.

Pourquoi ? Si un de vos placements réalise une contre-performance, les pertes sont couvertes par les autres placements. Investir ne doit pas ressembler à une partie de roulette au casino.

Investir progressivement

Ne vous persuadez pas que vous avez raté l’opportunité du siècle parce que vous n’avez pas investi tel jour ou à tel horaire. En Bourse et ailleurs, les options sont multiples et se renouvellent sans cesse.

Établissez un plan de financement qui prévoit à l’avance vos investissements (catégorie, allocation, durée) et investissez régulièrement et progressivement.

Conseil d’investissement : Appliquez la méthode DCA et planifiez d’investir 5 000 euros par mois (si vous le pouvez) pour optimiser votre PRU et prendre les décisions les plus raisonnables.

Surveiller, analyser et réévaluer

Avoir un bon plan est essentiel. Vérifier s’il se déroule comme prévu l’est tout autant.

Il est donc indispensable de suivre ses investissements, d’analyser les performances réalisées et de réaliser les arbitrages nécessaires pour maintenir le cap vers les objectifs visés.

Selon la composition du portefeuille, ce travail de suivi est plus ou moins important.

Étape 5 | Trouver un partenaire financier. Guide pratique

Vous avez fait votre choix de produits financiers. Il est temps de trouver le ou les partenaires financiers avec lesquels vous allez vous associer pour investir vos fonds. Voici notre guide expert en 4 points pour faire le meilleur choix possible.

1. Comparaison des différentes options

Ce travail de recherche a une grande importance. Tout comme lorsqu’on change d’opérateur téléphonique, il faut comparer les différentes formules disponibles sur le marché.

Est-ce que tel broker dispose de tous les services dont j’ai besoin ?

Est-ce que telle plateforme est facile à utiliser ?

Est-ce un courtier multi actif ?

Cela fait partie des questions à se poser pour ouvrir un compte (PEA, CTO, assurance-vie) parfaitement adapté à vos besoins personnalisés.

2. Coûts et frais

Il est vital d’étudier scrupuleusement les frais de courtage, commissions de transaction et autres coûts de fonctionnement facturés par le partenaire d’investissement (broker, plateforme en ligne, banque).

Plus le poids de ces frais est faible, plus la rentabilité du portefeuille est préservée. La question des tarifs ne doit pas être prise à la légère lors de l’ouverture du compte.

3. Facilité d’utilisation

Après avoir essayé de nombreuses plateformes en ligne, nous connaissons l’importance de l’ergonomie et de l’intuitivité des fonctionnalités lorsqu’on investit son argent.

L’objectif n’est pas de perdre du temps à comprendre comment réussir à placer ses fonds dans tel ou tel produit. Il est donc important de privilégier la simplicité pratique pour conserver l’envie de suivre son portefeuille.

4. Avis et réputation

Protégez-vous des arnaques et partenaires frauduleux en prenant un temps pour consulter les sites recensant les avis utilisateurs (ex : TrustPilot). Ce sont de précieuses informations à collecter pour le choisir le bon partenaire financier.

Pour vous faire une idée plus précise de la réputation d’un broker, il est toujours intéressant de consulter les sites spécialisés en Finance qui passent au crible tous ses aspects.

Conseils pratiques pour investir avec 5 000 €

Énumérons quelques conseils pratiques pour se donner toutes les chances d’investir avec 5 000 € selon l’Autorité des Marchés Financiers (AMF)  : 

  • Être prêt à investir ; 
  • Vérifier la conformité de votre partenaire financier ;
  • Suivre ses placements régulièrement ; 
  • Diversifier son portefeuille ; 
  • Fixer des objectifs et un horizon de placement ;
  • Se former et se tenir informé à propos des marchés financiers.

Les erreurs courantes à éviter

Il existe autant d’erreurs en investissement que d’investisseurs. Malgré tout, nous avons listé les 3 plus grosses erreurs à éviter pour augmenter ses chances de réussite.

Ne pas suivre ses investissements

Nous ne le répétons sans cesse, mais le suivi de son portefeuille est l’une des clés de l’enrichissement personnel.

Il faut être en mesure d’analyser rapidement et de prendre les décisions nécessaires pour atteindre ses objectifs financiers.

Si vous ne vous en sentez pas capable, privilégiez un livret bancaire à faible taux avec une grande liquidité.

Paniquer en cas de retournement du marché

Il ne faut jamais investir avec ses émotions. Il est envisageable de choisir certains produits qui sont en phase avec ses valeurs personnelles, mais il ne faut pas prendre une décision hâtive (tout vendre) lorsque le marché ne prend pas la direction souhaitée.

Inversement, ne refusez pas de vendre des valeurs arrivant à leur climax en espérant qu’elles grimpent plus.

Simplement, suivez votre stratégie et gardez en ligne de mire vos objectifs selon le plan établi.

S’endetter pour investir

N’empruntez jamais de fonds pour les investir en Bourse ou dans un autre support. Pourquoi ? 2 raisons principales : 

  • Vous devez rembourser la somme empruntée, ce qui impacte directement votre rentabilité ; 
  • En cas d’échec de votre placement, vous vous êtes endetté un peu plus.

Cette règle ne s’applique pas dans le cadre des projets d’investissement locatif en acquisition physique de biens. Au contraire, le crédit et le levier bancaire sont des atouts dont il faut savoir tirer profit.

Conclusion : Alors, investir avec 5 000 euros ?

Les points à retenir

  • Un capital de 5 000 € est très intéressant pour investir ;
  • Il existe de très nombreuses opportunités à saisir pour se garantir performances et diversification ;
  • Il est indispensable de préparer son investissement : stratégie, produits financiers, niveau de risque ;
  • Prenez le temps de répartir vos fonds de manière régulière et progressive ;
  • Suivez votre portefeuille avec sérieux et assiduité.

N’hésitez plus à vous lancer !

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour vous lancer sur les marchés financiers de manière responsable. Transformez votre épargne en revenus complémentaires. Si vous souhaitez en savoir plus sur d’autres stratégies, le site Investclub propose d’autres conseils à découvrir.